Lijiang, demeure du dragon de jade

Capitale, de 1288 à 1730, du royaume du Mu fondé par les Naxi, Lijiang est aujourd’hui encore le centre culturel de cette ethnie qui parle une langue tibéto-birman. Descendant des nomades venus du Tibet, les Naxi sont l’ethnie prédominante de Lijiang et vivent toujours au sein d’une société matriarcale. Le mot Naxi signifie « tente noir », rappelant la vie des ancêtres des Naxi sur les immenses prairies.

Au contact des Tibétains, des Bai de Dali, et des chinois Han depuis plus de 10 siècles, la société Naxi a subi de multiples influences, façonnant une culture originale et syncrétique. Sa religion, de caractère animiste et de chamanique, a assimilé des aspects de la religion indigène tibétaine, du bouddhisme, du taoïsme et des religions persanes. Les Naxi utilisent une écriture pictographique (à base d’images), ils sont l’une des rares minorités chinoises à procéder ses propos signes.

Dans les années 1930, Joseph Rock, un botaniste-anthropologue austro-américain, vécut dans la région de Lijiang pendant 27 ans. Il écrivit un livre sur les Naxi, intitulé « The Ancient Nakhi Kingdom of Southwest China ». Rock est le premier occidental à faire connaître la culture Naxi. Grâce à le reportage du magasine National Geograpic réalisé par Joseph Rock, James Hilton s’en inspira pour écrire en 1933 un célèbre roman intitulé« Lost Horizon ». Hilton y décrit une mystérieuse région nommée Shangrila, située au sud-ouest de la Chine, cachée dans les forets, les montagnes et les canyons. Comme dans un paradis terrestre, les gens y vivaient dans une grand sérénite, sur un mode écologique et pacifique, en harmonie complète avec la nature.

En 1996, Lijiang a subi un terrible séisme qui a fait plus de 300 morts et 17 000 blessés. Les constructions en béton les plus recente ont été en grande partie détruites, mais les maisons traditionnelles faites de bois et de pierre de la vieille ville ont bien supporté le choc. En 1997, après une restauration réussie, les petites maisons de bois rouge sont à nouveaux sur pied. La survie de la vieille ville de Lijiang a tant impressionné l’Unesco qu’elle l’a inscrit sur la liste du Patrimoine mondiale de l’humanité.

Depuis, les pavés tremblent à nouveau sous les pas des touristes qui viennent découvrir la petite “ Venise d’orient”. Nous avons rencontré plusieurs personnes qui ont été déçues de leur voyage à Lijiang, à cause du trop grand nombre de touristes et des étrangers venant s’amuser dans les bars de la ville. Pourtant, nous gardons toujours un bon souvenir pour ce petit coin pittoresque. Notre conseil, allez-y, mais ne restez pas trop longtemps dans les endroits touristiques et dirigez-vous vers les campagnes épargnées par le tourisme de masse.

Surnommée « le Gros Encrier» (Dayan), la vieille ville de Lijiang est un labyrinthe de venelles pavées d’ardoises et de canaux, avec des saules dont les ramures se balancent sous la brise et des fleurs aux couleurs gaies. Des nombreux ponts – en pierre ou en bois, plat ou en dos d’âne- apparaissent, avec des locaux en costume traditionnel qui les traversent. Des maisons basses en bois rouge et aux toits de tuile sont bâties le long des cours d’eau pour l’effet apaisant du murmure de l’eau courante. Voila les caractéristiques de la vieille ville de Lijiang.

Comme dans beaucoup de villes touristiques, la plupart des touristes, s’agglutinent dans les rues commerçantes. Pour ressentir quelque chose d’authentique dans cette vieille ville, nous vous proposons d’aller vers le secteur du sud-est de la vieille ville où les endroits sont relativement tranquilles. Ce n’est pas une mauvaise idée de se lever aux aurores, c’est tôt le matin que l’on croise les locaux et trouver la sénérité de la vieille ville.

– La résidence de la famille Mu
Appelée aussi la Cité Interdite des Naxi, cette résidence était jadis la demeure d’un dignitaire naxi. Il a fallu plus 60 ans pour construire cet immense complexe composé de nombreux pavillons et jardins plus beaux les uns que les autres. Reconstruite après le séisme de 1996, l’actuelle maison Mu est sûrement éloignée de l’œuvre originale, mais mérite néanmoins une visite. Elle donne sur la colline de Lion, et vous devriez, de là, pouvoir accéder au pavillon du Souvenir.

– Le pavillon du Souvenir
Au dessus de la vieille ville, se dresse la belle colline du Lion, d’où vous aurez de remarquables vues sur la ville et la résidence du dignitaire Mu. Il y a aussi la pavillon du souvenir qui mérite une visite. Elle est relativement récente, mais la qualité spectaculaire du travail et ses sculptures d’une grande finesse en font une vraie merveille.

– Le marché Zhongyi
Situé à l’extrémité sud de la vielle ville. Ce marché est l’un des immanquables de Lijiang. Il s’agit également du plus ancien marché de la ville. Le marché se compose de plusieurs parties. Les marchands viennent très tôt le matin pour vendre, échanger ou acheter produits frais, animaux et babioles en tout genre. Les bouchers sont souvent des femmes, car la société Naxi est traditionnellement une société matriarcale, les hommes ont tout plaisir de pratiquer la calligraphie et la musique, tandis que les femmes s’occupent toujours des taches très dures.

– Xuanke Naxi Concert
Concert classique tous les soir à 20h et dure généralement 1h30 dans une cour de maison naxi traditionnelle de la vieille ville. La Dayan Ancient Music Troupe est constituée d’une trentaine de chanteurs, et de musiciens patriarches âgés de plus de 90 ans qui a été qualifiée de « fossile vivant ». Les musiciens jouent un répertoire de musique taoïste ancienne qui date de l’époque de la dynastie des Tang et Song. M. Xuanke, le directeur de la troupe, fournit des explications en anglais et en chinois durant le spectacle.

– Le parc de L’Étang du Dragon Noir
Au nord de la vieille ville s’étend ce parc pittoresque. Le pont de la Ceinture du Mandarin avec ses arches, un étang aux eaux claires, les montagnes aux cimes enneigées dans le lointain: c’est cette belle photo qui représente le plus souvent la ville de Lijiang. Si vous suivez le tortueux sentier qui monte, vous arriverez à la colline de l’Eléphant où vous aurez une vue magnifique sur Lijiang. Un peu plus loin, un petit musée de la culture Dongba contenant de belles expositions sur les coutumes et la culture des Naxi (artisanat,vêtement, plaquette avec des écriture).

Le village de Yuhu 
Situé à 15km au Nord de Lijiang, au pied de la montagne du dragon de jade, Yuhu est un authentique village des Naxi. Les maisons du village construites en pierre et en torchis gardent encore leur style séculaire. Il est réputé pour avoir abrité pendant 27 ans le célèbre botaniste américain: Joseph Rock. À partir de 1922, Dr. Rock commença à explorer Lijiang, Il effectua un énorme travail de recherche sur les plantes de la région et la minorité Naxi, pris de nombreuses photos et rédigeât des articles pour le magazine « National Geographic ». Son ancienne résidence s’est transformée maintenant en musée qui abrite quelques collections qui vous racontera la vie du célèbre botaniste.

Yuhu est un excellent point de départ pour les randonnées à cheval ou à pied dans la Montagnes de Dragon de Jade. Vous pouvez vous balader à pied jusqu’au lac de Yuhu, d’où les vues sont très magnifiques sur la montagne du Dragon de Jade. Un autre sentier montant à travers les montagnes permet d’accéder au village reculé de Wenhai. La randonnée dure de 5 à 6 heures, un guide locale est nécessaire pour effectuer cette randonnée.

Le lac Wenhai 
Situé à 3180 m d’altitude, dans une vallée de la montagne du dragon de jade, Wenhai est un lac saisonnier. Au printemps, le lac s’assèche et se transforme en une grande prairie. Avec l’arrivée de la saison de la pluie (entre Juin et Septembre), le lac Wenhai se remplit peu à peu et se prépare à accueillir les oiseaux migrateurs comme les grue au cou noir et les cigognes noires.

La zone de Wenhai fait partie de la réserve naturelle du lac Lashi qui abrite de nombreuses espèces végétales et animales comme les rhododendrons, les gentianes, les orchidées, le renard tibétain et l’ourse asiatique etc. Les Naxi et les Yi cohabitent dans le village de Wenhai, ils mènent encore une vie séculaire. Leurs traditions, leurs modes de vie et leurs architectures, leurs langues sont toujours intactes.

L’intérêt du site réside dans les différentes possibilités de randonnées. Depuis le village de Yuhu ou depuis le monastère Yufeng, il faut compter 5h de marches à pied ou à cheval pour accéder à Wenhai. Le chemin n’est pas très difficile et on y marche sans danger. Une fois arrivée au lac, vous avez plusieurs choix pour redescendre. Le premier, revenir à lijiang dans la même journée en voiture. Le second, vous serez logés au village de Wenhai, lendemain continuez à marcher jusqu’ à longpan, près des Gorges du saut du Tigre, ce qui vous permet de continuer le circuit en direction du nord et de faire le trek dans les gorges. Le troisième, vous serez logés au village de Wenhai, lendemain redescendez au pied du lac Lashi, autour duquel vous pourrez faire une magnifique balade dans les villages Naxis et revenir en voiture à Lijiang.

Le village de Baisha
Situé à 8 km au nord de lijiang, le village Baisha est connu pour de nombreuses fresques peintes par des artistes naxi et tibétains durant la dynastie Ming (1368-1644). Mais les fresques sont malheureusement fort abîmées pendant la révolution culturelle, il ne reste plus de grandes choses à voir. Son village authentique par son architecture de la dynastie Ming (1368 – 1644) a également perdu son charme d’antan à cause des travaux.  Par contre, Baisha peut faire l’objet d’une excursion d’une demi journée au départ de Lijiang à vélo. La balade est agréable quand il fait beau, on traverse plusieurs petits villages avant d’atteindre Baisha. La vue sur la montagne du dragon de jade est magnifique.

Le village de Shuhe 
Situé à 5km au nord de Lijiang , Shuhe(également appelé Longquan) était une petit village Naxi plein de charme. Le village a été construit au pied de la montagne du dragon de jade. Il y a 2 rivières qui l’entourent et le traversent. Des canaux, des ponts et des ruelles sillonnent le village. En 1997, le village de Shuhe a été classé comme une partie importante de la Ville Antique de Lijiang qui était déjà l’Héritage Culturel du Monde. Aujourd’hui, l’endroit est rempli de touristes et une partie du village a été entièrement reconstituée pour les besoins de l’industrie touristique. Plein de bars et de boutiques, l’animation se concentre surtout autour de la place de la musique. Pour ressentir quelques choses d’authentique dans le village, il est conseillé de se diriger vers le secteur du pont Qinglong  et de l’étang Jiudinglongtan. Dans ce petit coin, vous ne manquerez pas d’une promenade au calme- le long pont pittoresque, des canaux limpides, des habitations inchangées. Possibilité de grimper la colline à cote du village(15 minutes). De là, vous aurez une jolie panorama sur les toits de Shuhe et Lijiang.

La montagne du dragon de jade 
À 35km de Lijiang, la montagne du dragon de jade, qui s’étend sur 20 km de large et 35 km de long, se situe sur la partie le plus au Nord de l’Himalaya. Il est l’un des seuls glaciers encore présent dans le Sud de l’hémisphère Nord. Ses 13 pics qui sont recouverts de neige tout au long de l’année s’élèvent tous au dessus de 4 000 mètres. Le sommet Shanzidou domine le paysage du haut de ses 5 996 mètres.

La montagne abrite une grande variété de flore et de faune. Au printemps, la montagne est tapissée de milliers de petites fleurs où paissent des yaks et des chevaux tibétains. La Montagne du Dragon de Jade est une montagne sacrée pour la minorité Naxi. C’est à cet endroit que les amoureux sacrifiaient leur amour véritable pour échapper aux mariages arrangés et aux pratiques féodales.

Si vous avez le temps, nous vous conseillons un spectacle en plein air mis en scène par Zhang Yimou (le réalisateur de la cérémonie d’ouverture des JO 2008, et de plusieurs films à succès internationaux): Lijiang Impression. Il se déroule à 40 min sur la praire de la Mer asséchée(11h le matin). Au programme des minorités locales, des chants et des animations à cheval.

Le lac Lashi 
Situé à 12km à l’ouest de Lijiang, le lac Lashi est un lac d’altitude (3100m). Chaque hiver, le lac devient un véritable paradis pour les oiseaux migrateurs, c’est aussi le rendez-vous incontournable pour les amoureux des oiseaux, qui pourront admirer une grande variété d’oiseaux tel que les grue au cou noir, les cigognes noires et les canards sauvages etc.

Vous pouvez faire une balade agréable en VTT autour du lac. Vous traverserez plusieurs petits villages Naxi et le monastère Zhiyun.Possibilité de faire une croisière en bateaux sur le lac, ou faire du cheval autour du lac.

Les gorges du saut du tigre
Situé à 60 km au nord de la ville de Lijiang, les gorges du saut du tigre sont un canyon sur le fleuve Yangzi. D’environ 16 km de long, les gorges livrent passage au fleuve entre les deux sommets du Yulong Xue Shan (5 596 m) et du Haba Xue Shan (5 396 m), en une série de rapides encadrés par des escarpements abrupts de 2 000 m de hauteur, et prétendent au titre du canyon de rivière le plus profond au monde. Deux routes carrossables empruntent le fond des gorges. Celle de la rive droit ne s’aventure guère plus loin que le milieu des gorges. Celle de la rive gauche, la plus ancienne, permet de rejoindre Zhongdian via Haba, Baishuitai et le lac Bita. C’est la coté plus fréquentée, notamment par les randonneurs. Arpenter les paysages fantastiques de la Gorge du Saut du Tigre sera l’un des immanquable pour les amateurs de trek. Mais attention ici la nature est puissante donc le danger présent (orages, éboulements, risque de se perdre). Renseignez-vous sur les conditions météo et leur conséquence avant votre départ.

Balade au pays de Shangrila
Kunming, Dali, Shaxi, Shangrila & Lijiang
Paysages majestueux de la chaine de l’Himalaya, coutumes variées des minorités aux confins du Tibet.

    Prix à partir de
     10J / 870 €
En savoir +

Trek dans la gorge du Saut du Tigre
Lijiang, Wenhai & Gorges du Saut du Tigre
Arpenter des paysages fantastiques dans l’une des gorges les profondes du monde.

    Prix à partir de
     7J / 420 €

En savoir +

Khora du Kawa Karpo
Lijiang, Tacheng, Cizhong, Yubeng & Shangrila
Trek suivra l’itinéraire intérieur de pèlerinage, autour de la montagne la plus haute de Yunnan.

    Prix à partir de
     12J / 745 € 
En savoir +

Lac Lugu, au royaume des femmes
Lijiang, Tacheng, Cizhong, Yubeng & Shangrila
Cette randonnée est une plongée au cœur de la Chine authentique, une vraie rencontre avec les ethnies du Yunnan qui vivent encore sous le système matriarcal.

    Prix à partir de
     10J / 810 € 
En savoir +