Xizhou 喜洲

A 18km de la vieille ville de Dali, Xizhou est le meilleur endroit pour apprécier l’architecture de l’ethnie Bai de la période du royaume de Nanzhao. Ce bourg bien préservé était autrefois un avant-poste militaire très important qui servait également de résidence royale temporaire.

Comme beaucoup de villes commerçantes du Yunnan, jusqu’en 1949, Xizhou était un important bourg marchand où 140 grandes familles prospéraient grâce au commerce des métaux, des plantes médicinales, des tissus et du thé.

Aujourd’hui ce sont quelques 90 demeures traditionnelles de l’ethnie Bai qui se trouvent dans ce petit village dont certaines sont ouvertes à la visite. Ces résidences composées généralement de trois pièces ouvertes à l’est, à l’ouest, au nord et d’un grand mur richement sculpté au sud, sont les témoins de toute la beauté de l’art architectural Bai. Les poutres des maisons sont finement sculptées et depuis la cour les avant-toits paraissent magnifiquement décorés. En montant sur l’une des terrasses, la vue sur les toits de Xizhou est de toute beauté.

La maison du clan Yan est exceptionnelle par son ampleur. Cette famille de commerçants ont fait fortune à Xizhou en échangeant du cuivre, de l’étain et des briques de thé  contre de la soie. Derrière une porte dîtes aux trois gouttes, trois cours de style chinois se succèdent. Une quatrième cour cache une maison bourgeoise de style français où selon la rumeur aurait été logé une quatrième épouse française. La polygamie était signe de grande richesse.

Les maisons des clans Yang et Yin qui se situent en limite du bourg sont aussi remarquables et méritent le coup d’œil.

Le marché matinal animé de Xizhou est un bon endroit pour observer la culture Bai et rencontrer la population locale vivant encore de façon traditionnelle. Sur une grande place, de nombreux stands proposent poissons, viandes, légumes, fruits, épices et produits d’artisanat locaux.

A 2km de Xizhou, le promontoire de Haishe offre un joli point de vue sur l’immensité du lac Erhai et ses eaux d’un bleu pur.