Dali 大理

La région de Dali au Yunnan figure parmi les destinations privilégiées des voyageurs après Kunming. Elle offre de nombreux sites encore épargnés par le tourisme de masse occidental qui ont su préserver une certaine authenticité. Dali présente aussi l’avantage d’être raccordée par une autoroute à Lijiang et Shaxi. C’est une étape qui s’impose naturellement pour de nombreux circuit partant de Kunming en direction du nord Yunnan jusqu’à Shangri La.

Dali bénéficie d’une situation privilégiée entre les monts Cangshan et le lac Erhai qui lui assurent un climat bien ensoleillé et les conditions météo à Dali sont idéales la majeure partie de l’année. La vieille ville a conservé son caractère avec ses ruelles, ses maisons en pierre aux jardins fleuris tandis que la ville moderne, Xiaguan s’étend à l’extrémité sud du lac Erhai et présente peu d’intérêt touristique.

C’est le fief des Bai en Chine, ethnie dominante de la région dont on peut admirer l’empreinte architecturale à Zoucheng et Xizhou.

ABC de Dali

Superficie :1 468 km2
Temperature moyenne annuelle :18 degrés
Géographie :Dali est située entre le plateau fertile des monts Cangshan qui s’étendent à l’ouest et le lac Erhai à l’est.
Population :652 000 hab. (2010)
Altitude 1 900 m
Minorités ethniques :Bai, Yi.
Économie :Marbre, Thé, Ail.

Quand partir à Dali

Dali est une région qui se visite toute l’année. Son climat doux à longueur année est rarement très froid en hiver tandis que les étés y sont constamment frais car le thermomètre ne dépasse que rarement les 30 degrés durant cette saison. Le seul petit inconvénient reste bien entendu la saison des pluies de Juin à Septembre. Pour plus d’information sur le climat et la météo de Dali.

Au troisième mois lunaire, dans la ville de Dali, a lieu la “Foire du Troisième mois”. C’est un ancien rassemblement dans les temples bouddhistes pour vénérer “Guanyin qui est aujourd’hui devenu une fête populaire avec une grande foire, des concours de tir à l’arc, des danses et des joutes amoureuses.

Le “Tour de la montagne” a lieu quant à lui du 23ème au 25ème jour du quatrième mois lunaire. C’est une fête très ancienne qui est un vestige du sacrifice au dieu du sol. Durant la période du royaume Nanzhao, elle est devenue la fête de l’esprit de la montagne Cangshan. Les Bai revêtent leurs costumes de fêtes et se dirigent en procession au pied de la montagne jusqu’au temple de la source sacrée des cinq terrasses, où ils prient pour que le vent et l’eau soient favorables, la longévité et les bonnes récoltes. Le 24ème jour, ils se rendent au bord du lac Erhai jusqu’à Majiuyi à proximité du temple des trois pagodes de Dali. Au cours de cette fête, les jeunes se chantent des chants alternés durant la nuit entière.

Un peu d’histoire de Dali

Grâce à sa position exceptionnelle entre les monts Cangshan et l’immense lac Erhai, ses terres fertiles et son climat tempéré à longueur d’année, Dali est une région très prospère. A l’instar de la Chine, elle a connu différentes périodes de domination et son âge d’or durant la période du royaume Nanzhao.

Ancienne capitale du royaume Nanzhao (8ème-10ème siècles) et du royaume de Dali (10ème-13ème), la ville connut son heure de gloire lorsqu’elle était une étape importante sur la route de la soie méridionale. La royaume Nanzhao (constitué de la minorité Yi) établit sa capitale à Dali et domina pendant 13 générations une grande partie du Sud-ouest de la Chine (Yunnan, Sichuan) et l’ensemble de l’Asie du Sud-est (Laos, Birmanie, Vietnam et Thaïlande).

Après la chute de Nanzhao, un nouvel état constitué majoritairement de la minorité Bai prit le relais. Les souverains bouddhistes étaient si pieux que certains entrèrent en religion et se firent moines. De nos jours, de nombreux vestiges témoignent de l’épanouissement du bouddhisme à cette époque.

Au milieu du 13ème siècles, Dali tomba aux mains des troupes mongoles invincibles de Qubilaï Khan qui dirigera en personne la conquête du royaume de Dali. Une partie de ses armées, composée de Mongols et de Musulmans Turcs enrôlés en Asie centrales, demeura sur place après la campagne. L’islam pénétra ainsi dans la région.

Ethnie

Le groupe ethnique prédominant à Dali est les Bai qui y sont installées depuis trois millénaires. Malgré leur nom, qui signifie « ethnie blanche », les jeunes filles Bai portent des tuniques rouges brillantes, des tabliers multicolores et des chapeaux aux formes complexes qui comportent 4 caractéristiques: « le vent, les fleurs, la neige et la lune ». Tant dit que les femmes âgées sont habillées en costumes traditionnels bleu et noir.

Femme Bai Xizhou Dali Chine
Homme Marche de Shaxi Yunnan Chine
Femme Yi Dali Yunnan Chine

Religions

La grande majorité des Bai sont de religion bouddhiste, ce qui fait de Dali les terres du Bouddhisme. Les Bai étant implantés à la confluence de plusieurs cultures importantes, cela se traduit par une empreinte religieuse et culturelle riche et variée.

Dans la plupart des villages, le culte de Guanyin demeure très présent. Le bodhisattva bouddhiste de la miséricorde est une divinité de la fertilité féminine combinée au culte des Benzhu. Cela a été probablement influencé par la Chenghuangmiao ou dieu des temples de la ville (communs à toutes les villes Han chinoises jusqu’en 1949) de sorte que chaque village a son propre dieu local. C’est souvent un personnage historique, un grand sage ou un héros. Il est donc très fréquent de trouver des temples bouddhistes, taoïstes, des sanctuaires confucéens mélangés à Benzhu dans un seul village Bai voir même dans un seul complexe de temples.

Les mythologies entourant ces cultes sont extrêmement riches car chaque personnage déifié a sa propre histoire et sa légende. Cela se traduit par une iconographie extrêmement variée pour tenir compte de ces nombreux contes. Bon nombre de ces représentations montrent ces personnages chevauchant de redoutables bêtes comme des dragons ou des tigres afin de montrer leur force car leur rôle est de protéger le village et sa population. La culture Bai prend la forme de chant, de langue et de danse locale. De part et d’autre de l’entrée principale de ces temples se trouve des gardiens guerriers qui en assure la protection.

Dans les zones les plus reculées, il y a encore les vestiges d’une culture Bai animiste primitive où le chamane joue encore un rôle important dans la vie spirituelle de ces villages.

Appelées Hui en chinois, une importante communauté musulmane, vestige des anciennes invasions qu’a connu la Chine au fil des siècles, subsiste aujourd’hui dans la région de Dali. Ce sont des descendants des soldats recrutés en Asie centrale pour combattre dans les rangs de l’armée mongole.

Le catholicisme fut introduit à Dali à la fin du 17ème siècles par des missionnaires françaises. Si le temps permet, vous pouvez visiter une surprenante église catholique d’architecture chinoise au cœur de la vieille ville de Dali.

Grottes Shibaoshan Shaxi Yunnan

La gastronomie de Dali

Influencée par la culture Bai, la gastronomie de Dali se caractérise par une grande variétés de plats plus ou moins épicés.

Parmi les spécialités locales renommées:

  • La carpe cuite à l’étouffée est un savant mélange de saveurs et d’épices.
  • Le poulet cuit à la vapeur et aux herbes aromatiques est réputé pour ses vertus médicinales
  • Le Ba Ba (petits pains farcis à la viande) est un en-cas qui se déguste à toute heure de la journée
  • Le Er Kuai ( petits pains de riz grillés sur la braise saupoudrés de sucre ou de sésame).

Notre sélection d’hôtels Dali

Découvrez notre sélection des meilleurs hôtels de charmes situés à Dali et sa région répondant à toute gamme de confort et de prix sur la page dédié de notre site.

Cette sélection est le fruit de notre longue expérience et des retours positifs de notre clientèle. Merci de prendre en considération que sur certaines destinations plus reculées comme le Tibet, le choix des infrastructures et de la gamme de confort est parfois limité. Dans ce cas, nous nous efforçons de retenir les meilleurs établissements.

Les circuits et voyages incluant Dali

Lijiang-Parc-du-Dragon-noir

Les incontournables nord Yunnan 

Incontournables | 7 jours 
Joyaux du nord Yunnan: Dali, Weishan, Shaxi, Lijiang et Shangrila sont autant de villes aux noms évocateurs.

Trois-pagode-Dali-Yunnan

Merveilles du Yunnan 

Incontournables | 15 jours   
Une suggestion de voyage destinée aux voyageurs souhaitant découvrir les plus beaux endroits du Yunnan en un seul voyage.

filles tibétains de Shangri la

Balade au pays de Shangrila 

Hors des sentiers battus | 15 jours  
Découverte du nord du Yunnan en profondeur vous conduisant aux paysages époustouflants de la chaîne de l’Himalaya parsemé de rencontres hors du commun avec les minorités vivant aux confins du Tibet.

Rizières-Yuanyang

Merveilles du Yunnan

Best seller | 15 jours | 1 280 €
Une suggestion de voyage destinée aux voyageurs souhaitant découvrir les plus beaux endroits du Yunnan en un seul voyage.

Banyan-tree-spa

Le Yunnan en formule confort et d’authenticité

Confort | 17 jours 
L’essentiel du Yunnan dans un circuit de 17 jours avec hébergement dans notre sélection d’hôtels et de Guesthouse de charme pour un séjour en toute quiétude accompagné par nos meilleurs guides francophones.

fetes-des-minorites-Yunnan

Découverte du Yunnan en profondeur

Nouveauté | 20 jours | 1 630 € 
Un circuit de 20 jours combinant les grands classiques du Yunnan et des destinations  hors des sentiers battus. Dépaysement garanti et découverte des différentes minorités du Yunnan au programme.