La vieille ville de Lijiang 丽江古城

Surnommée « le Gros Encrier» (Dayan), la vieille ville de Lijiang est un labyrinthe de venelles pavées d’ardoises et de canaux, avec des saules dont les ramures se balancent sous la brise et des fleurs aux couleurs gaies. Des nombreux ponts – en pierre ou en bois, plat ou en dos d’âne- apparaissent, animés par des locaux en costume traditionnel qui les traversent. Des maisons basses en bois rouge et aux toits de tuile sont bâties le long des cours d’eau sous l’effet apaisant du murmure de l’eau courante. Voila les caractéristiques de la vieille ville de Lijiang.

Comme dans beaucoup de villes touristiques, la plupart des touristes s’agglutinent dans les rues commerçantes. Pour ressentir quelque chose d’authentique dans cette vieille ville, nous vous proposons d’aller vers le secteur du sud-est de la vieille ville où les endroits sont relativement tranquilles et de profiter du matin pour  sillonner à travers son dédale de ruelles et de venelles.

– La résidence de la famille Mu

Appelée aussi la Cité Interdite des Naxi, cette résidence était jadis la demeure d’un dignitaire naxi. Il a fallu plus 60 ans pour construire cet immense complexe composé de nombreux pavillons et jardins plus beaux les uns que les autres. Reconstruite après le séisme de 1996, l’actuelle maison Mu est sûrement éloignée de l’œuvre originale mais mérite néanmoins une visite. Elle donne sur la colline du Lion et donne accès au pavillon du Souvenir.

– Le pavillon du Souvenir

Au dessus de la vieille ville, se dresse la belle colline du Lion qui offre de remarquables vues sur la ville et la résidence du dignitaire Mu. De construction récente, le pavillon du souvenir s’inscrit dans la culture traditionnelle locale et constitue une vrai réussite par la qualité spectaculaire du travail réalisé et ses sculptures d’une grande finesse.

– Le marché Zhongyi

Situé à l’extrémité sud de la vielle ville. Ce marché est l’un des immanquables de Lijiang. Il s’agit du plus ancien marché de la ville qui se décompose en plusieurs parties. Les marchands viennent ici très tôt le matin pour vendre, échanger ou acheter produits frais, animaux et babioles en tout genre. Les bouchers à Lijiang sont souvent des femmes car la société Naxi est traditionnellement une société matriarcale. Les hommes ont tout loisir pour s’adonner à leurs activités favorites: la calligraphie et la musique.

– Xuanke Naxi Concert

Un concert classique d’une durée d’1h30 est donné tous les soir à 20h dans la cour d’une maison naxi traditionnelle de la vieille ville. La Dayan Ancient Music Troupe est constituée d’une trentaine de chanteurs et de musiciens patriarches âgés de plus de 90 ans. Les musiciens jouent un répertoire de musique taoïste ancienne qui date de l’époque de la dynastie des Tang et Song. M. Xuanke, le directeur de la troupe, fournit des explications en anglais et en chinois durant le spectacle.

– Le parc de L’Étang du Dragon Noir

Au nord de la vieille ville s’étend ce parc pittoresque comprenant le pont de la Ceinture du Mandarin avec ses arches, un étang aux eaux claires et les montagnes aux cimes enneigées se dessinent à l’horizon. C’est souvent ce paysage emblématique qui représente la ville de Lijiang. Si vous suivez le tortueux sentier qui monte, vous arriverez à la colline de l’Eléphant où vous aurez une vue magnifique sur Lijiang. Un peu plus loin, un petit musée de la culture Dongba contenant de belles expositions sur les coutumes et la culture des Naxi (artisanat, vêtements, tablettes avec des écritures Naxi).

Découvrez nos autres destinations du Yunnan sur notre page générale et pour plus de choix sur la Chine notre site dédié à l’ensemble du pays.