Le lac lugu 泸沽湖

« Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe calme et volupté ». Quoi de mieux que cet extrait de l’invitation au voyage de Beaudelaire pour définir l’ambiance qui règne au lac Lugu.

Situé au nord de Lijiang à la frontière avec le Sichuan, le lac Lugu est la deuxième étendue d’eau la plus profonde du Yunnan avec ses 40m de profondeur en moyenne. Il s’étend sur une superficie de 48km² et ses eaux cristallines d’un bleu profond bordées de forêts de conifères offrent un paysage sompteux.

Les abords du lac sont occupées par une des dernières ethnies matriarcales, les Mossuos mais d’autres communautés sont également présentes ici (Pumi, Yi et Tibétains). Les petits villages sont constitués de maison traditionnelles en rondin étanchée avec un torchis de terre crue.

Les voyageurs ont la possibilité d’effectuer une randonnée à cheval autour du lac ou de profiter des pirogues pour une balade au fil de l’eau permettant l’accès aux trois îles du lac.

L’île Liwubi abrite une petite lamaserie de la secte des bonnets jaunes. Dans l’unique salle des prières, un Lama récite les sutras devant une statue de Sakyamuni.

L’île Xiawe est située au Nord-Ouest du lac et fut pendant longtemps un site militaire sur lequel étaient érigé des tours de guets.

L’île de Lige située au pied de la montagne de la déesse Gemu, est considérée comme la plus belle île. Entourée par l’eau sur trois côtés, elle dispose d’une plate-forme d’observation où les voyageurs peuvent profiter d’une vue panoramique sur le lac Lugu.

Dans le village de Luoshi, un sympathique petit musée ethnique a été aménagé ou sont présentées des photos prises par Joseph Rock dans au début du 20ème siècle.