Le monastère de Songzanlin

松赞林寺

Fondé en 1679 sous le règne du 5eme Dalaï lama, le monastère de Songzanlin connu aussi sous le nom de “Petit Potala” est la plus grande lamaserie toujours active de la secte des « bonnets jaunes » dans la région. A son apogée, le monastère de Songzanlin hébergeait 1600 moines. Il abrite encore aujourd’hui plus de 600 moines encore actifs. Bien que ses bâtiments soient en cours de rénovation, l’endroit est magnifique et vaut indéniablement le détour.

Construit sur une colline à 5 kilomètres de la vieille ville, sa visite nécessite l’ascension d’une longue série d’escaliers dessinés au travers de maisons habitées par les moines avant d’accéder aux temples principaux.

À l’intérieur, la grande salle de prière et ses 108 piliers est assez impressionnante avec ses statues des bouddhas et ses fresques colorées qui traduisent la religion bouddhiste. Les moines sont toujours occupés à dérouler les moulins à prières. Selon la tradition tibétaine, ces moulins ne doivent jamais s’arrêter, car leur rotation permanente diffusent des prières comme si elles étaient récitées de vive voix.

Un haut lieu de Shangri La qui invite à partager la méditation dans une atmosphère sereine pour peu que vous échappiez au flux des touristes de plus en plus nombreux chaque année.

Le monastère s’anime le 29e jour du 11e mois lunaire, à l’occasion de la cérémonie Gedong. Ce grand rassemblement de lamas durant lequel ils exécutent des danses masquées en l’honneur des différentes divinités tibétaines.

En partant du monastère, un petit chemin de randonnée anciennement fréquenté par les pèlerins sillonne aux travers de village pittoresques et paysages alpins. Comptez 5 à 6h de marche.