Tsetang 泽当

A 200km au sud-est de Lhassa, Tsetang, ville de plus de 50000 habitants est la capitale de la préfecture de Shannan (Montagne du sud) mais également un site de première importance sur le plan historique.

Situé à environ 3700m d’altitude, c’est à cet endroit que les tous premiers tibétains se seraient installés il y a plusieurs milliers d’année. Plus tard, vers le 2ème siècle avant J.-C., le Royaume de Tubo (premier royaume tibétain) y fut fondé. Pendant 200 ans, il édifia les bases du peuple Tibetain et de ce qui deviendra plus tard le Tibet.

C’est également dans le Shannan que le bouddhisme tibétain prit racine et c’est ici que fut également construit le tout premier temple mais aussi le premier palais, le premier village, le premier sutra et même les premières terres agricoles du Tibet !

Le Palais de Yumbulagang:

se trouve à environ 11 km de Tsetang . le monastère est une ancienne forteresse, il a été la premier à arborer une architecture Tibétaine. Son origine remonte à l’an II avant Jésus-Christ lorsque le roi Niyatri Tsenpo ordonna sa construction. Il fut par la suite transformé en monastère par le Dalaï Lama. le palais de Yumbulagang servit ensuite au roi Songtsen Gampo et la princesse Wencheng comme résidence d’été jusqu’à ce que la capitale soit transférée à Lhassa. Yumbulagang fut alors transformé en chapelle. Se trouvant sur un pic assez escarpé, les véhicules ne peuvent pas circuler jusqu’à l’entrée du palais. Il faut donc se préparer à environ une demi-heure de marche un peu raide, mais tout dépend des conditions physiques à cette altitude. Autrement, des locaux proposent les traditionnelles excursions à cheval qui permettent de ne pas se fatiguer et de profiter du voyage.

Le Monastère de Samye

Le monastère de Samyé est considéré comme le plus ancien temple du Tibet. Il a été bâti au 8ème siècle par Trisong Detsen, qui fut le 38ème roi du Tibet de la dynastie Yarlung et appelé le 2ème roi religieux.
Sous le règne de Trisong Detsen, c’est Padmasambhava, originaire du Pakistan qui fonde au monastère de Samyé le bouddhisme tibétain tantrique (école nyingmapa ou ancienne tradition). Le bouddhisme devient alors religion d’état au Tibet.

Construit sur la base d’un mandala d’une superficie de 9ha, le monastère se réparti en plusieurs bâtiments dont le palais Wuze et ses 6000m² de surface sur trois niveaux. En dehors, 4 pagodes de couleur blanche, noire, vert et rouge ont été édifiées aux quatres coins du site.

Le Monastère de Trandruk

Construit en 541, Le Monastère de Trandruk est un temple géomantique servant à protection contre la démone supposée vivre sous le sol tibétain. A l’instar du monastère de Jokhang à Lhassa, ce monastère de Tsetang a une architecture traditionnelle plaçant le temple au centre.
Ce qui fait la richesse et la fierté de ce monastère, c’est le splendide tangka de perles et de pierres précieuses datant de plus de 800 ans.

Le monastère de Mindroling

C’est l’un des six grands monastères de l’école Nyingmapa du bouddhisme tibétain. Il fut établi en 1676 par Rigzin Terdak Lingpa (lignée Nyo) dans le xian de Zhanang, préfecture de Shannan, à 40 kilomètres de Tsetang sur la rive sud du fleuve Yarling Tsangpo.

Refondé à la fin du 17ème siècle par le 5ème Dalai Lama puis brûlé par les mongols en 1717, il est reconstruit peu après, sous la supervision de Dungsay Rinchen-namgyel et Jetsunma Mingyur Paldron, fils et fille de Terdak Lingpa.

Durant 3 siècles cette université monastique forma des lettrés Nyingma et des yogis venant de l’ensemble du Tibet. À Mindroling, l’accent était placé sur l’étude des écritures bouddhistes, de l’astronomie et du calendrier lunaire tibétains, de la calligraphie, de la rhétorique et de la médecine tibétaine traditionnelle.

Cerclé d’une enceinte fortifiée avec un temple en son centre représentant le centre de l’univers, Mindroling propose aux visiteurs plusieurs salles d’exposition ou l’on peut admirer de superbes statues, reliques, mandalas ou encore des textes sacrés.

Découvrez nos autres destinations sur notre page générale et pour plus de choix sur la Chine notre site dédié à l’ensemble du pays.