FAUNE ET FLORE

Du fait sa disposition géographique unique, le Yunnan dispose d’une biodiversité exceptionnelle et abrite plus de 50% des espèces vivantes de Chine.

Parmi les espèces les plus singulières, on peut citer le petit Panda roux, l’ours du Tibet, le singe doré à nez camus, le tigre d’Indochine ou l’éléphant d’Asie avec des populations encore semi-sauvages dans le sud de la province. Beaucoup sont endémiques de la région (liste ici disponible sur Wikipédia).

La province est connue comme le paradis des plantes et des animaux. Elle compte plus d’espèces de plantes d’origine tropicale, subtropicale, tempérée et froide que n’importe quelle autre province chinoise. Il s’agit aussi bien d’anciennes espèces locales que d’espèces importées de l’étranger. Parmi les 30 000 espèces de plantes supérieures chinoises, 18 000 peuvent être trouvées au Yunnan.

Le climat du plateau du Tibet dans le district de Xianggelila, au nord de la province, ne permet pas la production de fruits ou de riz, ils sont donc amenés depuis d’autres régions de la province. Au contraire, dans le sud-ouest, dans le district de Xishuangbanna, le climat tropical est propice à une importante production de noix de coco, bananes et de nombreux autres fruits tropicaux. Le maïs est produit dans toute la province. Les champs sont généralement de petite taille et la culture peu mécanisée. On trouve également de nombreux sites de rizières en terrasse dont les couleurs changent en fonction des saisons.

Le climat tempéré et humide de cette province permet à de nombreux champignons d’y pousser dont certains ont de nombreuses vertus médicinales. À Kunming par exemple, vers le mois de septembre, de nombreux restaurants proposent des spécialités de fondues aux champignons, composées de différents champignons de la région.

La spiruline y est également massivement cultivée et vendue à très bon prix dans les boutiques de thé ou de plantes médicinales.

Voici les fleurs les plus connues du Yunnan

voyage yunnan faune et flore