Le temple d’or 金殿

Blotti dans une pinède sur le mont du Chant du phénix au sein de jolis jardins fleuris de camélias, le temple d’or est un sanctuaire taoïste conçu par le général Wusangui. Construit en 1671, ce temple est remarquable pour son architecture caractérisée par un pavillon entièrement en bronze et sa position dominante ouverte sur les paysages verdoyants du Yunnan.

Il tire son nom de ce pavillon en bronze autrefois couvert de feuilles d’or. C’est une reproduction à l’identique du sanctuaire original déplacé au sommet du mont sacré Jizu Shan aux environs de Dali.

Juste à côté, dans une petite cour intérieur, un second pavillon abrite une statue originale de Zhenwu (dieu de l’étoile polaire et symbole taoïste du souverain vertueux) qui dirigea l’empire sous le principe du Wuwei (le non agir).

L’accès au temple d’Or se fait par une montée de marches successives le long desquelles on traverse différents imposant portiques avant de commencer la visite du temple. Au fond du parc, un pavillon à étages abrite une cloche de 14 tonnes. L’intérieur n’est pas très bien restauré, la cloche assez banale, mais la vue est superbe sur la colline boisée et la ville de Kunming. Ce temple est paisible, mais il s’anime le 9e jour du 1er mois lunaire, jour de la fête du temple (c’est la date de naissance de l’empereur de jade, généralement en février). Une visite au temple peut se faire en début de matinée combinée à la découverte de la Forêt de Pierre.

Pour plus de choix sur nos autres destinations du Yunnan.